Soyez un touriste et bénévole responsable

Posez des questions si vous êtes volontaire en Afrique du Sud et ailleurs

Faire des recherches est fondamental quand on fait du volontariat en Afrique du Sud (et ailleurs) sur des projets liés à la faune sauvage. Les fermes ou les dits «sanctuaires» offrant des interactions avec des animaux sauvages doivent – sans conteste – être évités.

Chaque «sanctuaire» ou parc proposant des caresses est impliqué et a partie liée avec la chasse en boîte ou avec l’industrie du commerce d’os de lion. Il n’existe aucune possibilité de “relâcher” des lions dans la nature ou dans le monde sauvage. Les zoos et les parcs naturels du monde entier sont surpeuplés de lions. Il n’existe aucune autre finalité ni intérêt d’une reproduction de fauves à un taux aussi élevé, excepté pour la chasse en boîte et le commerce d’os de lion.

Questionnez le lieu où vous êtes sur où seront censés aller les lionceaux et pourquoi ils ont été séparés de leurs mères. Si vous obtenez une réponse standard insinuant que et que tous les petits auraient été abandonnés par leur mère. Alors, s’il vous plaît, abstenez-vous de soutenir les activités de ce genre de lieu et refusez d’y faire du volontariat ou d’y participer à la moindre interaction! Les sanctuaires de lions légitimes ne reproduisent jamais d’animaux, leurs lions mâles sont vasectomisés et leurs lionnes stérilisées ou sous implant contraceptif!

Soyez un Touriste Responsable

Abstenez-vous de toute interaction avec les lions ou d’autres fauves et animaux sauvages y compris toute activité autres que:

Caresser ou interagir avec des bébés fauves

Marcher avec des lions

Se prendre en photo avec des fauves

Soyez averti: l’élevage de grands félins ne se limite pas aux lions. Il y a de nombreuses occasions où l’on vous proposera de prendre un tigre dans
les bras ou de marcher avec un guépard à la place. Contribuons tous au tourisme responsable, évitons toutes les activités avec des animaux
sauvages et informons les personnes autour de nous!


Soyez un touriste responsable: ne les câlinez pas, mais protégez-les !

Main image and image below courtesy of Stichting SPOTS