Marches avec les lions

Quand le lionceau atteint environ l’âge de 6 mois, devenu trop grand pour être caressé et manipulé par les touristes et les volontaires, il passe alors au stade suivant: marcher avec des touristes.

Cette activité payante est proposée à des touristes aussi inconscients que sans méfiance et présentée comme «l’Opportunité d’une vie»: S’approcher et marcher aux côtés de lions semi-adultes dans un carré de brousse.

Les fermes proposant des interactions avec des bébés animaux sauvages tournent à plein régime ici, d’autant qu’avec des lions semi-adultes, qui restent toujours imprévisibles. Les accidents n’attendent souvent pas longtemps avant de se produire. Malgré cela, inconscients du danger, les touristes n’hésitent pas à débourser de l’argent pour vivre cette expérience. Accompagnés par des guides armés de simples bâtons, ils peuvent aller jusqu’à tenir le lion par la queue! Bien entendu, les lions sont conditionnés depuis touts petits au fait que les bâtons signifient une menace et un outil de punition leur infligeant des douleurs.

Les touristes paient en moyenne 50 € par promenade selon la durée, avec 5 participants par promenade (hors staff). Une activité qui représente un revenu supplémentaire minimal de 91.250 €.

Main image and image below courtesy of CACH (Campaign against Canned Hunting)